Utiliser un testeur d’humidité pour mur


Utiliser un testeur d’humidité pour mur

Un testeur d’humidité pour mur est un petit appareil très pratique. Ce dernier vous permettra de déterminer et de mesurer avec précision le taux d’humidité présent au sein des murs de votre logement. Ainsi, vous obtiendrez des indications sur l’état général de votre maison ainsi que sur sa salubrité. De plus, grâce au testeur d’humidité vous pourrez agir rapidement, avant que l’humidité ne fasse des dégâts majeurs dans vos murs.

Mais alors comment faire pour mesurer le taux d’humidité dans un mur exactement ? Mais surtout quel est le bon taux d’humidité d’un mur ? Vous saurez tout sur le testeur d’humidité pour mur dans le petit guide ci-dessous. Nous avons également publié un guide pour savoir comment bien choisir son testeur d'humidité.

Comment mesurer le taux d’humidité dans un mur ?

Pour mesurer le taux d’humidité dans un mur, vous aurez besoin d’un petit appareil appelé testeur d’humidité ou encore humidimètre. Cet équipement va vous indiquer, avec précision, le taux d’humidité contenu dans votre mur. Vous pouvez l’utiliser sur n’importe quel type de mur, que ce soit un mur en bois ou encore en béton. Pour cela, vous aurez le choix entre deux types d’humidimètre, le testeur d’humidité classique ou le testeur d’humidité thermique. Le premier type d’humidimètre sera à privilégier pour faire des mesures sur des parois en bois. Il sera moins précis que sur un mur en béton par exemple.

Pour des murs en béton, vous pourrez utiliser un testeur d’humidité thermique. Cet appareil est capable de déterminer le taux d’humidité d’un matériau sur une profondeur comprise entre deux et quatre centimètres. Ce dernier est très facile à utiliser. Il vous suffit seulement de le mettre en contact avec le mur. Veillez simplement à choisir une surface plane pour obtenir une mesure précise. L’humidimètre thermique se distingue par la précision de ses mesures. C’est d’ailleurs ce type de testeur d’humidité qu’utilise les professionnels. Il sera cependant un peu plus cher à l’achat qu’un humidimètre classique. Il vous faudra prévoir une vingtaine d’euros pour un testeur d’humidité classique, et une centaine d’euros pour un modèle thermique.

Quel est le bon d’humidité d’un mur ?

Maintenant que vous savez comment faire pour mesurer le taux d’humidité dans un mur, il faut que vous soyez en mesure d’interpréter les résultats que vous obtiendrez avec votre testeur d’humidité. Ainsi, un mur doit présenter un taux d’humidité bien précis pour être considéré comme sain. Ce taux va varier en fonction des matériaux qui composent votre mur. En effet, pour un mur en pierres sèches, ce dernier ne devra pas dépasser les 2%, tandis que pour un mur en brique ou en bois, il pourra aller jusqu’à 14%. Vous devez donc être certain du matériau qui compose votre mur pour interpréter correctement les résultats obtenus grâce à votre humidimètre.

En cas d’humidité excessive dans vos murs, certains signes peuvent également vous alerter. Ainsi, si vos peintures se mettent à cloquer et que votre papier peint se décolle, cela signifie que votre mur est trop humide. De la même manière, si vous remarquez des tâches sur vos murs, c’est un signe que ceux-ci sont trop humides. L’apparition et le développement de moisissures ou de champignons sur l’un des murs de votre maison doit aussi vous alarmer. Si vous repérez l’un de ces signes, agissez le plus rapidement possible.